2 mars 2016

Les tracas beauté du quotidien



On se retrouve pour démarrer une nouvelle catégorie sur le blog à savoir: mes humeurs! J'aime partager mes trouvailles makeup et vous confier mes astuces beauté mais j'avais envie d'un peu de légèreté saupoudrée d'un soupçon d'humour.



Prendre soin de moi est très important, comme pour beaucoup d'entre nous.
C'est un vrai bonheur de dénicher un produit qui fait des miracles sur ma peau, j'adore contempler ma collection makeup, ouvrir de temps en temps ma boîte au trésor (mes échantillons) pour constater que j'ai de quoi me tartiner le visage pendant les 10 prochaines années.....

Toutes ces petites choses me rendent heureuse d'avoir découvert l'univers de la beauté: je suis devenue une véritable accro. Pourtant, il faut quand même l'avouer il y a des jours où c'est juste une galère! Ce n'est pas parce qu'on est une blogueuse beauté qu'on maîtrise toutes les techniques à la perfection.

Voici une liste (non exhaustive) des petits tracas quotidiens que je rencontre régulièrement et qui m'énervent sur le coup et même après!

La complexité du liner

Après avoir regardé des dizaines de tutoriels pour faire son trait de liner, le bilan est consternant: je suis toujours une grosse quiche. 
Pour être complètement honnête ce n'est pas le fait de l'appliquer au ras des cils qui m'embête mais la satanée virgule. Déjà qui a inventé ce truc? C'était impossible de faire quelque chose de plus simple?

J'ai essayé toutes les techniques possibles et inimaginables avec du scotch, avec un pinceau biseauté, avec un fard, une texture gel, un crayon feutre mais rien n'y fait.
M'étant persuadé que le problème pouvait venir de la forme de mes yeux je suis allé à Sephora et je vous le donne en mille: la jeune femme qui s'est occupé de moi a fait ça les doigts dans le nez . Je suis ressortie dépitée....

Depuis je m'entraîne et j'arrive à faire un côté assez correct. Le souci c'est qu'il faut faire la même chose sur l'autre œil et là c'est catastrophique: un trait beaucoup plus épais, la virgule plus haute..... Le pire dans tout ça? J'ai songé à sortir comme ça en me disant que ça passerais peut-être inaperçu....


Les boucles Wavy

 Mes cheveux sont naturellement bouclés mais ils partent dans tous les sens alors j'ai pris l'habitude depuis mon adolescence de les lisser. Un jour, j'ai découvert le phénomène des boucles wavy: des cheveux ondulés, souples, glamour....

Je me suis munie de mon fer à lisser après avoir visionné quelques vidéos et j'ai rapidement obtenu un joli résultat (en me calcinant les oreilles au passage!). C'est exactement les boucles dont je rêvais depuis des années sans y parvenir. Un côté est plus réussi que l'autre mais je mets ça sur le compte de mon problème de symétrie.

Qu'est-ce que je suis ravie, j'ai enfin dompté mes cheveux et ça ressemble à quelque chose. Me voilà toute fière qui entre chez mon buraliste pour faire mes achats. Il me sert comme à son habitude, je cherche ma carte bleue pour régler quand il me regarde et me dit cette phrase assassine: "tu t'es pas coiffée ce matin?"
Je ne vous explique pas mon état d'énervement intérieur mais je ne laisse rien paraître et lui répond: "tu n'as pas l'habitude de me voir avec les cheveux bouclés mais je me suis coiffée". Et là il me dit d'un air dubitatif:"ah bon on dirait que tu viens juste de te lever".

Résultat: après avoir abîmé ma fibre capillaire pendant plus de 30 minutes je capitule en attachant mes cheveux....

La transformation du matin

Comme tous les matins, je jette un coup d’œil désespéré à mon miroir en espérant me trouver jolie et rapidement je fais le même constat: j'ai une sale tête.
Ce moment de déception habituel passé, je m'applique afin de me rendre potable sans trop en faire: fond de teint, correcteur, fard à paupière, mascara et crayon.

Je m'observe et je suis étonnée de me trouver sympa (pas une bombasse mais franchement pas mal). C'est super agréable de se sentir bien dans ses baskets, tellement agréable que quelques minutes plus tard je regarde à nouveau et là c'est le drame: "Bah non c'est pas si terrible que ça!"

Est-ce que j'ai oublié de mettre mes lentilles la première fois que je me suis regardé? en y voyant trouble c'est normal que je n'ai pas remarqué tous mes défauts.
Quand je me rend compte que je les avais depuis le début, j'élabore ma théorie. Passé le choc de la transformation, mes yeux voient la vérité en face. Une solution: je ne me regarde qu'une seule fois après mettre maquillé, de cette façon je me sens belle toute la journée à condition d'éviter tous les objets de type: rétroviseur, baies vitrée, miroir......


L'épilation quasi réussie

Je suis quelqu'un d'assez impatient dans la vie et ce défaut se décuple lorsqu'il s'agit de m'épiler. Pour commencer, il me faut trouver la motivation de me lever de mon canapé et d'aller chercher la cire dans mes placards.
Une fois le pot chauffé au micro ondes, je file dans la salle de bain et je me dépêche d'ôter tous les poils qui s'invitent gratuitement sur mes jambes.

Je me brûle, je fais couler de la cire un peu partout, les bandes s'éparpillent dans ma salle de bain, un vrai bonheur....
Quand le calvaire est terminé je suis toute contente d'avoir réalisé cette besogne et je range le bazar incommensurable que j'ai laissé derrière moi pour retourner sur le canapé.

Je profite de ce moment pour m'hydrater les gambettes, parce que tant que j'y suis autant avoir des jambes au top. En appliquant ma crème, je m'aperçois avec horreur que j'ai carrément oublié des bandes de poils! Je m'énerve et cris dans un moment de rage :"tout ça pour ça?"

Je file telle une furie sous la douche pour raser les poils restants et depuis mon rasoir est devenu mon meilleur ami....

J'espère que cet article vous aura plu! Vous reconnaissez vous dans ces petits tracas? Quels sont ceux qui vous agacent le plus?


Blablas d'amour :

Envoyer un blabla